Dominique Jégou (Rennes)

En résidence de création du 30 aout au 4 septembre pour Au creux du néant, diffusion le samedi 29 janvier 2022 dans le cadre de Décadanse

Dominique Jegou (Rennes)

 
En résidence de création du 30 aout au 4 septembre pour Dominique Jégou (Rennes)Au creux néant musicien - une constellation , diffusion le samedi 29 janvier 2022 dans le cadre de Décadanse  

Issu du CNDC d'Angers, il débute sa carrière d'interprète auprès de Charles Cré-Ange, Michel Kelemenis, et rejoint la compagnie de Dominique Bagouet au CCN de Montpellier en 1991. En 1993, il co-signe une création avec Sylvain Prunenec et fonde sa compagnie Les Danses de Dom. Tout en poursuivant son parcours d'interprète auprès de Stéphanie Aubin et Nathalie Pernette, entre autres, il participe au remontage de Assaï par les carnets bagouet.. Il installe sa compagnie à Rennes en 1955 et développe depuis de très nombreux projets.

Dans Au creux néant musicien - une constellation, Dominique Jégou s’est appuyé entre autres sur un poème de Stéphane Mallarmé, Un coup de Dés jamais n’abolira le Hasard (1897). Ce point de départ lui a permis d’organiser plusieurs danses, liées à notre alphabet – ses graphies, l’espace en 2D ou en 3D sur lequel il se déploie – considérant la lettre comme un matériau d’écriture pour la danse. Dominique Jégou invente un nouvel alphabet du corps, variant les plans, les accentuations, modifiant l’échelle des lettres, avec amusement.

Dernière mise à jour le :